En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Les habitants de la vallée de l’ARVE polluent-ils autant que toute la région parisienne ?

Par le |

Si les centrales à charbon allemandes ne sont pas responsables du pic de pollution qu’a connu l’Ile-de-France début décembre, il n’en est rien dans la vallée de l’Arve. Mis en cause pour leurs cheminées à bois, les moteurs de leurs véhicules, les quelques milliers d’habitants de cette vallée, dégageraient donc autant de pollution que ceux des grandes métropoles urbaines… ?

Ce n’est pas l’avis de Luc Baranger, de l’association Famille de France : « En fait, la principale cause de cette grave pollution, tient à la position géographique et à la situation météorologique particulière. Avec ce régime persistant et très inhabituel d’anticyclone, les vents dominants soufflent d’Est à Nord-Est. Les Alpes forment une barrière naturelle pour les nuages, qui, de façon inhabituelle, viennent du nord-est ; et là, elles bloquent la pollution venant des centrales à charbon ou à lignite allemandes, qui fonctionnent à plein régime en ce moment, car le vent est insuffisant pour que le parc éolien produise suffisamment d’électricité pour répondre à la demande allemande ».

Les cheminées à bois des habitants ne seraient donc qu’une infime partie du problème et un responsable bien vite trouvé.

Ainsi, les activités industrielles, dont les centrales à charbon allemandes, et l’important Traffic routier qui circule dans cette vallée seraient les vrais responsables de la mauvaise qualité de l’air de la vallée de l’Arve. Un problème face auxquels les élus locaux reprochent aux pouvoir publics de prendre des mesures symboliques qui ne règlent en rien le problème comme le souligne le Maire Les Républicains de Saint-Gervais, Jean-Marc Peillex.

TAGS
PARTAGER CET ARTICLE

0 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires