En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Secteur de la construction : qui veut la peau de la relance verte ?

Par le

Affirmée comme une priorité par le président de la République lors de son discours du 14 juin, la relance économique de la France qui préserve l’environnement est déjà attaquée par les promoteurs du gaz.

Dans un recours déposé auprès du Conseil d’Etat, l’Association Française du Gaz (AFG) demande l’annulation d’une partie du décret relatif à la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) arguant qu’elle ne laisserait pas suffisamment de place au gaz et privilégierait le recours à l’électricité pour le chauffage des bâtiments

Pour Brice Lalonde, président de l’organisation Equilibre des Energies et ancien ministre de l’Environnement « Le président de la République a rappelé devant la Convention citoyenne pour le Climat que le temps était venu d’agir. La PPE a fait l’objet d’une concertation de deux ans et a été conçue dans la perspective de valoriser les énergies décarbonées. Aujourd’hui, il faut l’appliquer, n’en déplaise aux supporters de l’énergie carbonée qu’est le gaz ».

Lire notre communiqué de presse

PARTAGER CET ARTICLE