En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Un plan de relance gaullien pour l’énergie

Par le

Pour la candidate des Républicains à l’élection présidentielle, Valérie Pécresse, la transition énergétique française doit s’appuyer sur trois piliers : l’atteinte de la neutralité carbone à l’horizon 2050, le maintien de notre souveraineté énergétique et la protection du pouvoir d’achat, qui sont plus que jamais d’actualité avec l’offensive russe en Ukraine.

Concernant la production d’énergie, la position de Valérie Pécresse est claire : pour elle, l’atteinte de la neutralité carbone ne pourra passer que par la mise en œuvre d’un plan très ambitieux de redéploiement de la production nucléaire sur le territoire français.
La candidate mise également sur les énergies renouvelables qui auront un rôle clef à jouer, tant qu’elles respectent les paysages et sont acceptées localement.

Jean Rottner, président du conseil régional du Grand Est et conseiller urgence climatique de Valérie Pécresse, était notre invité le 29 mars pour le quatrième Atelier-Débat du cycle d’Equilibre des Energies sur l’élection présidentielle.
Il nous a présenté le projet énergie-climat de la candidate et les solutions qu’elle soutient pour réduire le gaspillage énergétique, financer la rénovation thermique des logements et déployer la mobilité propre.

PARTAGER CET ARTICLE