En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Assises de la Mobilité – Proposition d’initiative : réduire notre empreinte environnementale à travers les autoroutes électriques

Par le

Lancées le 19 septembre dernier par la Ministre chargée des Transports, Elisabeth Borne, les Assises de la Mobilité ont pour objectif de préparer la « Loi d’orientation des mobilités » qui sera présentée au premier semestre 2018. Cette grande consultation, conviant les différents acteurs de la Mobilité, est organisée autour de six ateliers thématiques dont un spécialement dédié au véhicule propre. EdEn s’associe à plusieurs acteurs du transport et de l’énergie pour solliciter une évaluation approfondie sur la faisabilité et le potentiel des autoroutes électriques.

Les Assises de la Mobilité ne sont pas seulement une opportunité pour proposer des mesures réglementaires ou législatives à court terme, elles se revendiquent aussi comme un lieu d’échange pour imaginer la « mobilité de demain ».

Lire les autres propositions d’EdEn pour une mobilité propre: Assises de la Mobilité – La contribution d’EdEn au gouvernement / Utilisation à titre privé d’un véhicule d’entreprise – Pour une parité fiscale entre véhicules propres et thermiques

L’autoroute électrique, qu’est-ce ?

Déjà expérimenté en Allemagne ou en Suède, ce concept gagne peu à peu une reconnaissance auprès du grand public.

L’autoroute électrique est la combinaison entre des camions hybrides et des caténaires électriques installés le long des voies. Grâce à ce système innovant, les camions se rechargent en continu tout au long du trajet.

C’est seulement à la sortie de l’autoroute que les transporteurs font appel à la recharge accumulée ou utilisent l’autre partie du moteur, ce qui permet de réduire très fortement les différentes émissions – CO2, particules fines, etc. -.

Quel fret routier voulons-nous pour le futur ?

C’est avec la volonté de participer aux réflexions sur le transport avec le Gouvernement que notre association, participant au groupe de travail « mobilités plus propres », a cosigné une proposition d’initiative visant à engager une évaluation approfondie des autoroutes électriques.

A l’instar des autres contributeurs : Siemens, Carbone 4, Geodis, EDF ou Scania ; nous jugeons que le fret routier a un rôle majeur à jouer dans la décarbonation des transports, ce dernier étant appelé à représenter 10 % des émissions de gaz à effet de  serre en 20501.

Afin que la France soit acteur du changement, à l’heure où de l’autre côté de l’Atlantique Tesla développe son camion électrique, nous pensons qu’il est pertinent d’engager au plus vite l’évaluation de la viabilité économique et environnementale des autoroutes électriques.

Proposition d’initiative – Mobilités plus propres : réduire notre empreinte environnementale à travers les autoroutes électriques

1www.iea.org/publications/

PARTAGER CET ARTICLE

0 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires