En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Yannick Duport : « D’ici 2022, nous prévoyons de fournir en électricité 600 000 véhicules électriques »

Par le

3 questions à… Yannick Duport, Directeur de la Mobilité Electrique groupe d’EDF

Le 10 octobre 2018, le Président-Directeur Général du groupe EDF Jean-Bernard Levy lançait le Plan mobilité électrique, visant à faire d’EDF l’énergéticien leader en Europe de la mobilité électrique d’ici 2022. Quelle est la vision d’EDF de la mobilité électrique ?

Yannick Duport – La mobilité électrique doit permettre une réduction importante des émissions de gaz à effet de serre dans le secteur du transport et ainsi contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique.  En effet, 1/5 des gaz à effet de serre sont émis par ce secteur en Europe. Elle doit aussi répondre à une attente croissance des métropoles confrontées à la préoccupation de leurs citoyens quant à la qualité de l’air et de leur environnement. Il est donc urgent d’agir.

Après le Plan Solaire et le Plan Stockage Électrique, le Plan Mobilité Electrique est le troisième Plan pour la transition énergétique. Ce Plan couvre nos quatre plus grands marchés européens : la France, la Grande-Bretagne, l’Italie et la Belgique.

Notre conviction ? C’est que la mobilité électrique va connaitre une croissance soutenue dans les prochaines années.

Et EDF sera au cœur de cette dynamique pour 3 raisons :

  • Nous sommes le premier électricien dans le monde à proposer un mix énergétique à 95 %  sans émissions de CO2 * En 2017, le mix énergétique d’EDF SA et EDF Production Électrique Insulaire était composé à 86,5 % de nucléaire, 8,8 % d’énergies renouvelables, 2,2 % de gaz, 1,4 % de charbon et 1,2 % de fioul. Il est à 95,3 % sans émissions de CO2 (émissions hors analyse du cycle de vie (ACV) des moyens de production et des combustibles) – Indicateurs de performance financière et extrafinancière 2017.
  • EDF est un acteur majeur du progrès et de l’innovation depuis plus de 70 ans. Nous consacrons chaque année plus de 600 millions d’euros dans la recherche et le développement,
  • Enfin, EDF est depuis toujours un acteur de référence des territoires et accélérer le développement de la mobilité électrique c’est apporter une réponse pour tous et partout, dans le monde rural mais aussi dans les villes.

Lire aussi : Marie Chéron et Abrial Gilbert-d’Halluin – Le véhicule électrique dans la transition écologique en France

Quels sont les objectifs de ce plan ?

Yannick Duport – Avec le Plan Mobilité Electrique, l’ambition d’EDF est d’être l’énergéticien leader de la mobilité électrique en Europe dès 2022.

Décliner cette ambition c’est notamment proposer une offre commerciale comprenant la fourniture d’électricité bas carbone, une solution de recharge et des services associés à chaque client disposant d’une place de parking. C’est aussi accélérer le développement de la charge intelligente (smart charging) en Europe.

Concrètement, d’ici 2022, nous prévoyons de fournir en électricité 600 000 véhicules électriques, déployer 75 000 bornes de charge et installer 4 000 bornes de charges intelligentes.

La mobilité électrique concerne de très nombreux acteurs aux différentes étapes de la chaine de valeur, comment les faire travailler ensemble ?

Yannick Duport – Pour répondre aux nouveaux enjeux industriels et commerciaux, EDF entrainera tout un écosystème d’acteurs afin d’accélérer le développement de la mobilité électrique.

Ainsi, en France, EDF a commencé à nouer des premiers partenariats stratégiques avec des constructeurs mais aussi avec des équipementiers. EDF a engagé également des rapprochements stratégiques innovants, par exemple des start up.

Par ailleurs, la mobilité électrique est un sujet d’intérêt général, voire de santé publique. Elle implique donc tous les acteurs des territoires. Quoi de plus motivant que d’agir ensemble pour répondre à un enjeu aussi important que la lutte contre le réchauffement climatique et l’amélioration de la qualité de l’air que nous respirons ?

Lire aussi : 4 millions de véhicules électriques en 2028 : Pourquoi et comment ?

Nommé dans le cadre du lancement du Plan Mobilité Électrique d’EDF, Yannick Duport, prendra ses fonctions de Directeur de la Mobilité Electrique au 1er novembre. A la tête de la nouvelle direction de la mobilité, il concourat à la réalisation de l’ambition du Groupe EDF d’être le premier fournisseur en électricité des véhicules électriques en 2022 dans quatre pays européens (France, Belgique, Italie, Grande-Bretagne) et le premier exploitant de réseau de bornes électriques.

PARTAGER CET ARTICLE

0 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires