En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Une accélération de la politique de développement des mobilités propres

Par le

Objectif 100 000 bornes de recharge ouvertes au public

Au début du mois d’octobre, le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a annoncé un ensemble de mesures visant à atteindre l’objectif de 100 000 bornes de recharge pour véhicules électriques ouvertes au public à la fin 2021.

Un renforcement du programme Advenir
Le programme Advenir des certificats d’économies d’énergie (CEE) prendra en charge jusqu’à 60 % du coût des bornes ouvertes au public éligibles. Le niveau de soutien maximum est de 9 000 euros contre 2 000 euros auparavant.

Une aide à la remise à niveau pour les premiers acteurs engagés dans la mobilité électrique
Face à l’obsolescence croissante des bornes de recharge ouvertes au public au début de la mobilité électrique, le gouvernement a annoncé la création prochaine d’une fiche CEE afin d’aider les collectivités et les acteurs économiques précurseurs à remettre à niveau ces bornes en adéquation avec la qualité de service attendue par les utilisateurs.

100 millions d’euros pour la recharge rapide sur les autoroutes
Cette enveloppe participera à l’installation de stations de recharge rapide dans la quasi-totalité des aires de service du réseau d’autoroute et des routes nationales.

Aides aux véhicules électriques, les premières évolutions

Un bonus écologique pour l’achat de véhicules électriques d’occasion
Les pouvoirs publics ont créé un bonus écologique de 1 000 euros, sans conditions de ressources, pour l’achat de véhicules électriques d’occasion. Cette mesure, visant à favoriser l’émergence du marché de l’occasion, vient renforcer la prime à la conversion qui permet d’obtenir un financement de 2 500 euros pour l’achat d’un véhicule électrique sous réserve de la mise hors service d’un véhicule diesel ou essence éligible.

Une prime à la conversion de plus en plus verte
À partir du 1er janvier 2021, seuls les véhicules électriques (Crit’Air 0) et les véhicules gaz et hybrides rechargeables (Crit’Air 1) seront éligibles à la prime à la conversion.

Voies réservées : une expérimentation en cours

Par l’arrêté du 24 août 2020, les pouvoirs publics ont lancé l’expérimentation d’une signalisation routière visant à informer les usagers des voies réservées aux transports en commun, bus, taxis, véhicules en covoiturage et aux véhicules propres, en agglomération comme sur les voies rapides.

Cette signalisation, souhaitée par de nombreux gestionnaires de flotte, peut-être permanente ou applicable à des plages horaires d’ouvertures fixes ou variables. Elle se fait à travers des panneaux rectangulaires reproduits ci-après.

Zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) : les dernières évolutions

Nous l’évoquions dans l’EdEnmag n°9, sept nouvelles collectivités territoriales suivantes – Aix-Marseille-Provence, Nice-Côte d’Azur, Toulon-Provence- Méditerranée, Toulouse, Montpellier- Méditerranée, Strasbourg et Rouen- Normandie – vont mettre en place des ZFE-m sur leur territoire. Ces collectivités territoriales viendront s’ajouter à celles déjà créées à Lyon, Grenoble-Alpes-Métropole, Paris et dans la métropole du Grand Paris.

EdEn accueille positivement ces annonces du ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari qui rejoignent beaucoup de suggestions faites par EdEn pour accélérer le déploiement des véhicules électriques et des infrastructures de recharge. À noter en particulier la reprise de notre proposition relative à la création d’une fiche CEE pour la remise à niveau des bornes de recharge frappées d’obsolescence. La réussite de l’objectif des 100 000 bornes ne sera pas seulement jugée à l’aune de la quantité, la qualité du service rendu aux utilisateurs constituera aussi un élément primordial.
PARTAGER CET ARTICLE