LOGO équilibre des énergies

Pour visualiser l'animation télécharger flash ici

Réagir Facebook Twitter Email

La loi sur la décentralisation est attendue par les collectivités locales. Doit-on créer un service public de l’énergie?

Avec l’arrivée de la loi sur la décentralisation, les différentes questions concernant les maillages des réseaux énergétiques, la production d’énergie et les programmes de rénovation devront être traitées localement.

De ce fait, il faudra fournir aux collectivités locales les moyens techniques nécessaires en les guidant tout au long de leur cheminement vers une localisation optimum.

Ce sera désormais aux collectivités de développer les filières énergétiques les plus adaptées en fonction de leurs ressources naturelles et industrielles.

Le développement de modèles locaux de production d’énergie renouvelables et l’évolution des réseaux nécessaires à la décentralisation remettent donc en question le fonctionnement du maillage énergétique traditionnel.

Le réseau devra évoluer en même temps que les régions, et les conséquences techniques et économiques liées à leur développement devront être évaluées.

Si certaines communes ont déjà fait preuve d’initiatives, d’autres se retrouveront confrontées à des problématiques énergétiques qu’elles ne maitrisent pas encore, rendant leur accompagnement indispensable.

Présente dans toute la France, EDF aura sans aucun doute son rôle à jouer en apportant son soutien aux collectivités durant leur transition énergétique. Le groupe accompagne déjà les villes de Lyon et Tours – où ont été installés près de 300.000 compteurs intelligents – dans leur expérimentation du smart grid.

La validation de ces technologies performantes étant prévues pour 2017, il faudra néanmoins encore attendre quelques années leur généralisation.  En attendant, il faudra offrir aux acteurs les moyens nécessaires pour relever cet ambitieux défi.

Durant le débat sur la transition énergétique, l’Association des communautés urbaines de France (ACUF) et l’Association des maires des grandes villes de France (AMGVF) annonçait : « les territoires urbains manquent à l’heure actuelle des leviers nécessaires à la définition et la mise en œuvre d’une véritable politique locale de l’énergie. […]Les grandes villes et leurs agglomérations doivent ainsi se doter d’un véritable service public de l’énergie, à l’égal des autres grands services urbains de transports, de l’eau, de l’assainissement ou de la collecte des déchets. »

Si la décentralisation énergétique est une initiative clef pour la transition énergétique de notre pays, sa mise en oeuvre demandera donc du temps et une structuration bien évaluée.

Source: Pour l’émergence d’autorités organisatrices de la transition énergétique

2 commentaires

  • philippe | 28 juillet 2013 à 2 h 12 min | 1

    La nouvelle loi sur la décentralisation est une occasion pour remettre en question sur la décentralisation énergétique.

  • Eric | 8 août 2013 à 10 h 51 min | 2

    bonjour,
    bien sur qu’il est nécessaire un service public de l’énergie, moi je pense que tous les domaines doivent être décentralisé comme ça chaque personne public peut exercer ses compétences. Sur Amazon.fr se trouve divers œuvres qui pour permet d’approfondir votre connaissance en matière de décentralisation et collectivités territoriales.

Laisser un commentaire

* champs obligatoires

Actualités

Les Tweets

Les articles

Les + lus

Les + commentés

Les archives