En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Le SolarWall de Toyota & l’énergie positive pour Steria

Par le |

Comme le rappelait Jean Bergougnoux lors de la conférence de presse de lancement de l’association équilibre des énergies, il y a encore beaucoup à inventer et les tergiversations autour du photovoltaïque notamment ont fait du tort au déploiement de l’innovation. Après avoir déjà souligné des projets innovants dans le domaine du résidentiel, j’ai relevé ces derniers jours quelques initiatives que je souhaite commenter dans le domaine du tertiaire qui représentait, en 2008, 14% de l’énergie consommée en France*.

Ainsi André Joffre sur Tecsol attire mon attention sur la grande première initiée par le constructeur automobile Toyota en France : « Toyota Onnaing, site de production de la Yaris, a inauguré le 20 juin dernier, le premier mur solaire SolarWall® intégré à un site industriel en France ». Avec 400m² de surface, les économies seraient évaluées à 25% au niveau du chauffage soit, 20 tonnes de CO² par an. J’aimerais savoir comment sont calculées ces économies de co2. Quelles consommation d’énergies sont diminuées? Est-ce un résultat net où les énergies grises, qui ont permis de fabriquer et de poser ce mur solaire, ont-elles été intégrées dans le calcul?

Mais ce mur solaire est surtout intéressant pour les mesures qui seront réalisées à deux années d’intervalles, afin d’évaluer la performance énergétique réelle de l’équipement. A suivre…

Enfin, il y a des bâtisseurs qui jouent un rôle pédagogique. Le site businessimmo.com (sous abonnement) promeut le premier immeuble de bureaux de grande ampleur à énergie positive réalisé par Bouygues Immobilier pour Steria France. « Des principes d’usage du bâtiment vont aussi être partagés avec nos collaborateurs, qui, sensibilisés à des pratiques conformes aux ambitions du bâtiment seront les acteurs de cette révolution » explique François Pacoureau, directeur des achats et des moyens généraux de Steria France. Au niveau des économies, les attentes sont considérables : « une consommation énergétique réduite de 60% par rapport à celle d’un immeuble standard et de 30% par rapport aux immeubles les plus performants du marché. Au final, il produira plus d’énergie qu’il n’en consommera », assure Bouygues Immobilier. Certes, mais quelle est l’augmentation des investissements pour Steria, permettant d’atteindre un tel niveau d’économie sur le papier? C’est aussi une maitrise des coûts qui intéresse les PME…

Je pense que l’on ne peut pas douter de la volonté d’innover des entreprises françaises, tant dans l’utilisation des énergies nouvelles mixées avec d’autres énergies que dans l’exemple qui transforme le regard des acteurs et donc leur comportement. Le SolarWall a été conçu dans les années 90 par un canadien. C’est dire le temps nécessaire pour mettre au point une solution industrielle à l’échelle internationale. Qui sera le prochain concurrent européen?


*observatoire statistique du MEEDAD

PARTAGER CET ARTICLE

0 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires