En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Énergie : ce qu’il faut retenir de l’interview de Nicolas Hulot par Ruth Elkrief sur BFM TV

Par le

Jeudi 25 janvier 2017, Ruth Elkrief recevait sur BFM TV le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot. Quelques jours après les vœux à la presse, c’était l’occasion pour le ministre de revenir sur les principaux sujets d’actualité tout en évoquant la suite de son mandat.

Solidarité gouvernementale : Ne pas confondre mésentente et divergences de point de vue

Pendant 40 minutes, le ministre est revenu sur l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, la crise migratoire, la dépénalisation du cannabis, l’évolution vers une agriculture plus écologique, etc. autant de dossiers dont le traitement a pu entraîner des frictions avec ses collègues du Gouvernement.

Expliquant qu’une grande part de ses divergences, notamment avec le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, relèvent d’une ligne de temps différente. L’action de Nicolas Hulot  s’inscrit sur une échelle de temps long, tandis qu’un grand nombre de ses collègues doivent répondre « aux souffrances actuelles » qui sont des problématiques à court terme.

Lire aussi : La réaction de Serge Lepeltier à la nomination de Nicolas Hulot

Énergie : laisser de côté les idéologies et être pragmatique

« On n’est jamais 100% écolo » reconnaît le ministre, précisant qu’il « ne faut pas tomber dans l’excès et voir l’écologie comme une contrainte, mais comme un chemin de progression ». Chacun devant essayer de devenir de plus en plus cohérent dans ses activités quotidiennes et réduire son impact sur le climat autant que faire se peut.

A l’image du Président de la République, Emmanuel Macron, Nicolas Hulot revendique une position raisonnée et pragmatique.

Ainsi, bien qu’il n’ait « pas un amour fou du nucléaire », Nicolas Hulot veut mettre à profit la révision de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) et la consultation des acteurs de la société civile pour planifier l’évolution du mix énergétique français.

Pour la première fois, la PPE  intégrera une vision claire du nombre de réacteurs nucléaires pouvant être fermés et du niveau de substitution possible par des énergies décarbonées. Nicolas Hulot souhaite donc une planification rationnelle et refuse de s’arrimer à un objectif qui serait irréalisable sauf dans une « brutalité sociale et économique inacceptable ».

Une dernière expérience publique… pour rendre la transition énergétique irréversible et désirable pour l’ensemble des citoyens

Bien qu’il n’exclut pas d’être toujours présent en 2022 puisque traitant « des sujets sociétaux, culturels, ils ne peuvent pas se réaliser dans une brièveté de temps », Nicolas Hulot confie que le Ministère de la Transition écologique et solidaire sera « son dernier engagement public ».

Il est donc libre et prêt à perdre son capital de sympathie dès lors qu’il aura pu créer les conditions d’une « transition irréversible ». Conscient de l’échec de la France à remplir ses objectifs définis dans la Stratégie Nationale Bas-Carbone, Nicolas Hulot entend changer d’échelle et adopter un Plan climat plus ambitieux que ses prédécesseurs.

Sa priorité est de réussir la transition énergétique, qui est la clef de voûte de la lutte contre le changement climatique. Conscient que dans cette lutte, l’échec de la France à remplir les objectifs définis dans la Stratégie Nationale Bas-Carbone est un contre-temps considérable, Nicolas Hulot a annoncé que « l’Accélérateur de transition écologique » (AcTE) sera présenté au printemps.  Grâce à ce vaste plan, le ministre entend changer d’échelle et permettre la réalisation de la première phase du Plan climat. A cette fin, le ministre travaillera de concert avec les ministères en charge de l’économie, de l’industrie et de la formation à l’élaboration d’un accélérateur de la transition énergétique.

En savoir plus : Gaz à effet de serre : la France n’atteint pas ses objectifs de décarbonation

Interview de Nicolas Hulot par Ruth Elkrief – BFM TV :

PARTAGER CET ARTICLE

0 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires