En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

CRE – La contribution d’EdEn à la prise en compte de l’autoconsommation dans la tarification (TURPE)

Par le

Après avoir participé au premier volet de la consultation de la Commission de régulation de l’énergie – CRE, EdEn continue d’apporter sa contribution aux pouvoirs publics. Cette fois, la CRE questionnait les acteurs de l’énergie sur la prise en compte de l’autoconsommation dans la structure du TURPE.

Bien que l’autoconsommation soit encore relativement peu présente sur le territoire avec seulement 14 000 usagers en juin 2017, elle est appelée à se développer assez fortement durant les prochaines années. C’est pourquoi la CRE cherche à trouver les modalités technico-économiques et les principes contractuels qui permettront d’accompagner l’essor de l’autoconsommation de façon équilibrée pour l’ensemble des parties prenantes.

Jean-François Carenco (Président de la CRE) : « Choisir collectivement le meilleur chemin pour le consommateur de demain »

Pour notre association, la tarification de l’autoconsommation ne peut pas échapper à la rationalité économique et doit refléter fidèlement la réalité des coûts, actuels et futurs. Sans cette exigence, il ne fait pas de doute que l’autoconsommation risquerait d’induire des comportements contraires à l’intérêt général avec une partie des consommateurs qui tirerait profit d’une tarification insuffisante de la puissance garantie fournie par le réseau. C’est à ces conditions que l’autoconsommation sera une réussite pour toutes les parties prenantes.

La contribution d’EdEn

Lire aussi : Jean-François Carenco : Quelle politique pour la Commission de régulation de l’énergie ?

PARTAGER CET ARTICLE

0 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires