En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

La conférence de presse explique comment respecter l’esprit du Grenelle 2

Par le |

Pour présenter l’association équilibre des énergies, Jean Bergougnoux, Président de l’association, Daniel Aubert, Directeur Général de l’Union Sociale pour l’Habitat (USH) et Christian Louis-Victor, Président de l’Union des Maisons Françaises (UMF) ont valorisé les premiers travaux du Comité Scientifique, Economique et Social (CSES) de l’association et leurs propres expériences du terrain.

Sur la question de la nécessité d’une nouvelle association autour des énergies, Jean Bergougnoux a insisté sur la nouveauté du regroupement de trois profils de membres : les industriels, les professionnels du bâtiment et les consommateurs.  L’équilibre des énergies viendra du dialogue entre ses membres et avec les internautes. Les propositions seront concentrées autour des « usages thermiques » dans les bâtiments afin de bien respecter l’esprit de la loi Grenelle 2 pour faire reculer la précarité énergétique et les émissions de co2. Les démonstrations chiffrées des diapositives voulaient décoder de nouvelles mesures de la Règlementation Thermique 2012 comme:  l’énergie primaire, les Bâtiments Basse Consommation (BBC)…

Autant Daniel Aubert que Christian Louis-Victor ont pu illustrer, à la lumière de leurs expériences, les études de cas présentées pour alimenter un autre regard sur l’impact économique et environnemental des réglementations.  Les questions du coût du mix-énergétique et des émissions de co2 pour le consommateur demeurent prépondérantes dans l’esprit de l’association comme la performance des énergies dans la RT2012. Mais les coefficients attribués à ce jour pour le calcul de l’énergie primaire consommée par les usagers vont dévaloriser le patrimoine de nombreux français qui n’ont jamais violé les lois précédentes.

Christian Louis-Victor rappelle que l’engagement de Jean-Louis Borloo, lors du Grenelle de l’Environnement, avait suscité de grands espoirs.  Mais la RT2012 est incomplète en l’état en raison d’un manque d’observation de tous les articles de la loi Grenelle 2 qui proposent, entre autres, de moduler l’énergie primaire avec le dégagement de CO², comme pour le bois ou pour les réseaux de chaleur!

La grande douzaine de journalistes présents a souhaité connaître le calendrier des actions à venir de l’association. Alors, Jean Bergougnoux a répondu que l’association souhaitait mutualiser les expertises de ses membres actuels et l’enrichir avec les études qu’elle conduira.  Les discussions sur les réseaux sociaux seront aussi considérés dans la formulation des propositions.
A ce propos, Daniel Aubert a annoncé la mise en place, au sein de l’USH, d’un Observatoire de la Performance Énergétique. Il sera chargé de collecter sur les chantiers des données chiffrées pour suivre : les projets labellisés (TH 2012, BBC), les coûts et les conditions de mise en œuvre et enfin la réalité sur deux années consécutives d’un échantillon de locataires, à compter de 2013.

De son côté, Christian Louis-Victor a évoqué la discussion entamée avec un industriel pour suivre – avec l’accord de quelques propriétaires – l’évolution de leur consommation d’énergie. Dès à présent, l’UMF distribue aux propriétaires un document expliquant les bénéfices réalisables en exploitant au mieux un logement BBC et espère avoir un « effet disciplinant » à long terme dans cette même logique de dialogue.

L’association compte aussi s’asseoir autour des tables de discussions des élus comme celle du « plan national d’actions pour l’efficacité énergétique » de Mme. Nathalie Kosciusko-Morizet…

 

 

PARTAGER CET ARTICLE

0 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires