En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Quelques gestes pour faire des économies d’énergies !

baisser chauffage
Par le |

Comme nous avons eu l’occasion de le signaler régulièrement, les économies d’énergie passent aussi par une modification des comportements : qui ne rêve pas de préserver à la fois l’environnement et son pouvoir d’achat ?

Sachant que nos modes de vie ainsi que nos équipements à la maison ont profondément évolué depuis vingt ans, il est urgent de faire face à l’augmentation de notre consommation d’énergie qui en découle. A la suite des messages responsables que nous commençons à mémoriser, tels que : « l’énergie est précieuse, ne la gaspillons pas », voici quelques pistes  pour vous aider dans votre foyer.

Nous pouvons tout de même rappeler les gestes qui diminuent la consommation électrique. Vous pouvez penser à votre réfrigérateur (en veillant à le dégivrer tous les six mois), mais aussi à éteindre tous les appareils électriques qui consomment même en veille, ou encore à vos éclairages (de préférence basse tension) dans les pièces inoccupées. Vous pouvez réaliser de substantielles économies sur votre facture électrique.

Les besoins thermiques restent encore le poste principal de dépenses. Il représente plus de 60% de nos factures énergétiques. Voici quelques astuces simples pour réduire cette proportion, sans faire l’impasse sur le confort. Tout d’abord, examinons quelques bons réflexes à prendre…

Adaptez la température suivant l’occupation des pièces

Un des premiers conseils le plus diffusé, est de ne pas surchauffer les pièces. Nous sommes trop nombreux, par habitude, à choisir des températures trop élevées. Les recommandations indiquent qu’une température de confort est à 19° dans les pièces à vivre et 16° dans les chambres. Si vous êtes frileux, dans l’absolu, sachez qu’1°C de moins, c’est environ 7 % d’énergie consommée en moins.

Connaissant cette règle,  pensez également à :

  • baisser la température de 3°C lorsque vous vous absentez plus de 3 heures ;
  • varier la température suivant l’occupation des pièces;
  • réduire la température de la pièce de 1 à 4°C pendant la nuit ;
  • passer en mode « hors gel », lors d’une absence prolongée ;
  • éteindre vos radiateurs électriques pendant les cinq minutes nécessaires à l’aération quotidienne. Les nouveaux systèmes se couperont automatiquement.

N’oubliez pas également que fermer les rideaux, stores et volets agit sur l’isolation et le maintien de la chaleur.

Par ailleurs, entretenez vos équipements thermiques et rendez-les efficaces en ne posant aucun obstacle pour que l’air chaud se diffuse correctement.

Pensez à l’isolation

C’est sans aucun doute la priorité des dix prochaines années. Isoler les combles de la maison permet des économies d’énergie de l’ordre de 15 à 20 % ; celle des portes et fenêtres, vous permettra de gagner près de 10 % sur votre facture !

Bientôt un monde sans radiateur…

Cela est désormais possible dans des logements ou maisons que l’on dit « passifs » : consommant moins de 15kWhep/m2/an. Ils sont plus performants que les bâtiments basse consommation (BBC) limités à 50kWhep/m2/an. Parmi la cinquantaine de programmes certifiés, le Grand-Angoulême prépare la livraison d’une dizaine de logements, dont quatre ont été achetés par l’Office Public d’Habitat (OPH)La maison passive est essentiellement liée à l’isolation (triple vitrage, étanchéité à l’air extérieur quatre fois plus importante que pour le BBC, etc…), et ne comporte donc ni chaudière à gaz, ni radiateur : de quoi rêver… Néanmoins, il faut compter un investissement initial supérieur de 15 à 20% par rapport à la moyenne des constructions.

Pensez-vous opter pour le passif ?

PARTAGER CET ARTICLE

2 commentaires

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires

 

  1. Bertrand dit :

    Bonjour Nathalie, nous sommes une association qui regroupe des experts des systèmes de chauffage et du batiment. Votre question est très laconique! Vous pouvez maintenant vous adresser à Un guichet Unique de l’Ademe proche de chez vous et leur poser toutes vos questions en fonction de vos revenus, vos objectifs… Bon courage

  2. Nathalie dit :

    Je veux changer mon systeme de chauffage. La maison est construite avec un conduit pour un chauffage centrale. Que proposez-vous?