En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Brice Lalonde : « Le Président de la République dessine enfin une feuille de route réaliste ! »

Par le |

Comment la France peut-elle se « désintoxiquer des énergies fossiles » et mettre fin à « leurs conséquences dramatiques » ? Les annonces du Président de la République relatives à la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) dessinent enfin une feuille de route réaliste.

Le Président Brice Lalonde se réjouit de l’équilibre trouvé par l’exécutif pour réduire de 40 % la consommation d’énergies fossiles d’ici 2030. Le Président de la République entend largement s’appuyer sur une augmentation progressive et raisonnée de la part de production d’énergie propre française, en particulier de l’électricité dans ses formes diverses et complémentaires.

Si nous voulons sortir des énergies fossiles, il faut favoriser la pénétration de l’électricité dans les usages finaux.

Les Français doivent pouvoir utiliser l’électricité propre dans les secteurs où elle est la plus pertinente, c’est-à-dire dans le Bâtiment et la Mobilité. Or ce n’est malheureusement pas encore le cas aujourd’hui. Une pénétration accrue de l’électricité « fiable, décarbonée et à bas prix », permettra, sans investissements excessifs, d’agir positivement sur de nombreux aspects de la vie quotidienne des Français.

La future loi sur l’énergie qui suivra la publication de la PPE sera l’occasion de hiérarchiser les trop nombreux objectifs instaurés par la Loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) : la priorité doit être le désengagement des énergies fossiles. Il a le triple avantage de :

  • diminuer les émissions de CO2 ;
  • diminuer la dépendance à l’étranger ;
  • diminuer la volatilité des prix de l’énergie.

Répondant au Président de la République, l’association Equilibre des Energies  propose des solutions concrètes pour chacun des grands projets environnementaux en cours d’élaboration :

  • Future Loi énergie : Mettre fin au handicap qui bride la pénétration de l’électricité dans le bâtiment en abaissant le coefficient de conversion de l’électricité en énergie primaire à 2.1 afin de prendre en compte le mix énergétique 2035 et ses 50% d’ENR ;
  • Plan de rénovation énergétique des bâtiments :
  • Sortir du chauffage au fioul en équipant les chaudières à fioul de pompes à chaleur (PAC), ce qui permet de réduire de 80 % les consommations d’énergie des 4 millions de foyers concernés ;
  • Remplacer les chauffages électriques les moins efficaces « grille-pains » par des radiateurs électriques intelligents chez les 1,5 million de ménages précaires ;
  • Future Réglementation environnementale 2020 des bâtiments neufs : Valoriser les solutions propres grâce à la prise en compte de la consommation réelle (énergie finale) à laquelle on ajoute une modulation CO2 ;
  • Loi d’orientation des mobilités : Un plan national de déploiement des bornes de recharge pour les véhicules électriques, permettant ainsi d’atteindre 200 000 unités en 2022 contre 25 000 actuellement.

A lire :
Brice Lalonde : « La fiscalité verte va enrichir les fabricants chinois d’éoliennes »
« La taxation écologique est inéluctable », persiste et signe Brice Lalonde
Climat : peut-on encore éviter le pire ? (partie 1)
Climat : peut-on encore éviter le pire ? (partie 2)

PARTAGER CET ARTICLE

0 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires