En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Des technologies compétitives au service du développement durable

innovation panneaux solaires
Par le |

Jean Bergougnoux a expliqué sur la radio BFM hier les principaux enseignements du dernier rapport de la mission du Centre d’Analyse Stratégique qu’il a remis au Premier Ministre. L’analyse porte sur les technologies compétitives au service du développement durable

Le rapport se concentre sur les technologies qui permettront de restreindre les émissions de gaz à effet de serre dans l’esprit du Grenelle. Mais si la diminution de la consommation des énergies reste une priorité, il faut aussi regarder les énergies qui peuvent émerger dans des conditions économiques raisonnables.

Notre président a ainsi répondu aux questions du journaliste pour expliquer que des solutions émergeaient  pour produire de l’électricité durable avec les énergies renouvelables (qui dépendent essentiellement du vent ou de l’ensoleillement) et réduire ainsi la consommation d’énergies fossiles. Si les prix des énergies traditionnelles continuent de grimper comme le prévoient les spécialistes, l’écart avec le prix de l’éléctricité durable se réduira rapidement.

M. Bergougnoux donne l’exemple de grandes surfaces de centrales photovoltaïques installées au sol dans un éco-quartier, par exemple, qui se révèlent beaucoup moins chères que les panneaux installés sur les maisons individuelles, car ces derniers ne représentent qu’un tiers du cout total d’installation.

D’autre part, la capture et le stockage du CO2 est un procédé encore couteux. Mais la France est épargnée car la production d’électricité utilise de moins en moins de centrales à charbon et des sociétés comme Alstom maitrise des technologies prometteuses. Mais dans ce cas de figure c’est le marché international qui dicte l’avenir.

Enfin, il est nécessaire d’investir dans des technologies transverses qui permettent d’ajuster la consommation d’énergies en fonction de la production. Les éoliennes comme le solaire produisent de l’électricité de manière intermittente en fonction des saisons et de la météo. Une gestion globale des productions et consommations locales et régionales permettent d’excellent ajustements.

Je vous laisse écouter ces neuf minutes d’interviews en cliquant ici. Le rapport du CAS est disponible ici.

PARTAGER CET ARTICLE

0 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires