En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

21 mesures pour atteindre 5,2 millions de véhicules électriques en 2030

21 mesures VE
Par le

Partout dans le Monde, en Norvège, en Suède, aux Etats-Unis, en Allemagne, en France… le véhicule électrique se développe rapidement. Mais les objectifs annoncés par le gouvernement français dans le cadre de la Programmation pluriannuelle de l’énergie supposent que l’on aille au-delà du rythme actuel de développement. Pour faire de la mobilité électrique l’un des axes majeurs de la transition énergétique, cinq acteurs industriels, (Bouygues Energies & Services, EDF, Enedis, Schneider Electric, Volkswagen Group France), regroupés au sein de l’association Équilibre des Énergies (EdEn), ont réalisé avec le concours du cabinet Wavestone une étude visant à identifier les mesures qui permettront d’accélérer le développement de la mobilité électrique sur la période 2019-2030.

Cette étude montre que l’atteinte des objectifs visés reste subordonnée à la mise en œuvre rapide d’actions concrètes que nous nous sommes efforcés d’identifier et de préciser. Nous les avons réparties en 21 recommandations articulées autour de trois grands domaines :

La transformation de l’image du véhicule électrique auprès du grand public et des entreprises, à travers une communication d’ensemble et un accompagnement des acteurs prêts à soutenir la transition mais n’ayant pas les compétences nécessaires.

Le déploiement d’une offre plus large de véhicules et de services rendant le véhicule électrique plus attractif que le véhicule thermique. L’ambition doit être de déployer une filière européenne puissante du véhicule électrique, s’étalant de l’amont à l’aval de la chaîne de valeur.

Le développement d’infrastructures de recharge cohérentes et suffisantes, au niveau national comme au niveau local, pour donner aux électromobilistes, un rayon d’action suffisant.

La transformation de l’image du véhicule électrique auprès du grand public et des entreprises

  • Mieux faire connaître les points forts du véhicule électrique dans la transition énergétique
  • Mieux faire connaître les avantages du véhicule électrique pour l’usager
  • Construire des expériences d’achat propres au véhicule électrique
  • Sensibiliser et former les métiers en lien direct avec le client
  • Organiser une campagne de communication en direction des entreprises
  • Favoriser la transition des taxis et VTC vers le véhicule électrique
  • Accompagner les collectivités dans leur politique de mobilité et de promotion du véhicule électrique

Le déploiement d’une offre plus large de véhicules et de services rendant le véhicule électrique plus attractif que le véhicule thermique

  • Pérenniser pendant trois ans les incitations financières à l’acquisition d’un véhicule électrique
  • Soutenir le développement d’une industrie française et européenne du véhicule électrique y compris des batteries
  • Adapter la fiscalité afin de placer le véhicule électrique à parité avec le véhicule thermique
  • Accompagner la vente de véhicules électriques de services levant les obstacles pour le client
  • Informer et rassurer les utilisateurs sur la localisation et la disponibilité des bornes accessibles au public
  • Préparer et stimuler le marché de l’occasion – Sécuriser la valeur de revente (diagnostic batteries)

Le développement d’infrastructures de recharge suffisantes pour donner aux électromobilistes l’assurance d’un rayon d’action suffisant

  • Elaborer et piloter des schémas directeurs d’implantation des IRVE accessibles au public
  • Confier aux gestionnaires de réseau de distribution une mission de service public de référent technique dans le déploiement d’IRVE dans les copropriétés
  • Débloquer l’accès à la recharge à domicile en logement collectif
  • Accélérer l’équipement des parkings publics en IRVE
  • Favoriser le développement des IRVE sur les parkings employés des entreprises
  • Déployer une IRVE sur autoroutes et voies rapides permettant les longs trajets
  • Conseiller les acteurs économiques sur l’équipement en IRVE de leurs parking clients
  • Préparer le déploiement de nouveaux modes d’échanges entre véhicules, bâtiments et réseaux

Sous réserve de la mise en œuvre de cet ensemble cohérent de recommandations, l’étude conclut à la possibilité d’atteindre en 2030 un parc automobile de 5,2 millions de véhicules particuliers électriques (dont 2 millions de véhicules hybrides rechargeables). Cette trajectoire s’inscrirait en adéquation avec les prévisions gouvernementales et en particulier avec la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE).

Télécharger la synthèse

Télécharger l’étude complète

Retrouvez très bientôt sur notre site le résumé de l’événement de présentation de l’étude « Ensemble vers la mobilité électrique » 2019 – 2025 – 2030 » qui s’est déroulée le 29 avril dernier en présence des acteurs ayant contribué

PARTAGER CET ARTICLE