En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Smart grids : une réponse immédiate à l’urgence énergétique

Par le |

Les réseaux électriques intelligents permettent d’ores et déjà de maitriser la consommation énergétique des bâtiments tout en favorisant le développement des énergies renouvelables.  Une solution performante qui s’annonce être la réponse idéale à la crise énergétique.

Le réseau actuel doit évoluer

D’ici 2020, les Etats membres de l’Union européenne devront réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 20%, améliorer leur efficacité énergétique de 20% et développer leur proportion d’énergie renouvelable de 20%. Des objectifs ambitieux appelés « 20-20-20 » par les électriciens.

Afin de pouvoir rendre ce défi possible, il devient nécessaire de moderniser le réseau de distribution basse et moyenne tension. En équipant ces derniers de smart grids, la consommation énergétique des particuliers et des professionnels s’en verrait très largement amoindrie.

Composés de capteurs communicants, d’automatismes et de superviseurs, les réseaux intelligents permettent aux consommateurs d’adapter leurs besoins en énergie tout en réduisant leur facture énergétique. De manière autonome, ils optimisent ainsi la consommation des ménages mais également la production d’énergie.

Un retour sur expérience déjà très significatif

Si les réseaux intelligents sont encore jeunes, leurs installations délivrent déjà des résultats parlants.

L’Italie est actuellement le pays ayant le retour sur expérience le plus important quand aux économies réalisées grâce à l’installation de smart grids. En 2000, le pays mettait en service à grande échelle le premier réseau électrique intelligent au monde en équipant près de 27 millions de ménages de compteurs électriques numériques. Depuis 2005, le réseau économiserait ainsi chaque année plus de €500 millions en électricité.

En fournissant aux ménages une impressionnante quantité de données sur leur consommation en temps réel, les smart grids pourraient ainsi permettre aux consommateurs de réduire leur facture énergétique jusqu’à 15%.

La Communauté européenne souhaite ainsi fixer des objectifs sur le long terme quant à l’installation des réseaux électriques intelligents. La directive relative à l’efficacité énergétique d’octobre 2012 annonçait d’ailleurs qu’au moins 80% des consommateurs devraient être équipés de systèmes intelligents de mesure d’ici 2020 si l’évaluation sur les compteurs intelligents s’avérait favorable.

Si les réseaux intelligents doivent encore répondre à plusieurs enjeux, ils sont de toute évidence amenés à jouer un rôle déterminant dans la transition énergétique. Encore faut-il produire des électrogènes…

PARTAGER CET ARTICLE

0 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires