En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Delphine Batho souhaiterait promouvoir les solutions d’efficacité énergétique active

Par le |

Durant une visite le 10 janvier dernier au siège de la société Schneider Electric, la ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie a enfin reconnu officiellement l’importance des solutions d’efficacité énergétique active.

Nous pouvions ainsi lire en fin de semaine dernière sur le site du Ministère de l’écologie : « Dans le contexte de développement rapide des sources d’énergies renouvelables intermittentes, et de multiplications des applications électriques (mobilité électrique, pompes à chaleur etc.) de demain, les smart-grids (systèmes électriques intelligents) assureront une meilleure adéquation entre l’offre et la demande d’électricité », avec comme objectifs « une meilleure gestion de la demande énergétique et le développement d’une économie sobre en énergie et en carbone ».

Durant sa rencontre avec Jean-Pascal Tricoire, président du directoire de Schneider, et de Guy Dufraisse, président de Schneider France, Delphine Batho a assisté à une démonstration des technologies performantes développées par l’entreprise permettant de diviser par deux la consommation d’énergie d’un bâtiment.

Mesure, visualisation et diagnostic des consommations des différentes zones de travail et de chaque usage afin de permettre une régulation optimisée du chauffage, de la climatisation et de l’éclairage en fonction de l’occupation des locaux ; la ministre ne pouvait qu’être conquise par des technologies électriques aussi performantes.

Une première étape encourageante pour la filière électrique. Delphine Batho a en effet déclaré vouloir « promouvoir ces technologies » en présentant tout d’abord un décret d’ici la fin du mois de janvier afin de les rendre éligibles aux dispositifs énergétique des bâtiments tertiaires. La ministre a également ajouté souhaiter « que ces solutions soient dans le futur éligibles à l’éco-prêt à taux zéro » pour les logements anciens.

Des annonces enfin encourageantes pour des solutions d’efficacité énergétique positives pour les industriels de la filière électrique. Jusqu’ici, le Grenelle de l’environnement comme que le projet présidentiel de rénovation thermique du bâtiment étaient principalement concentrés sur l’isolation (solution d’efficacité énergétique passive).

Depuis la Conférence environnementale de septembre dernier, Equilibre des énergies et les différents acteurs de la filière – regrettant de voir des technologies aussi performantes reléguées au second plan dans les débats sur la transition énergétique et l’efficacité énergétique – n’ont cessé de promouvoir les solutions performantes électriques d’efficacité énergétique active auprès des administrations. La mobilisation est indispensable pour que les hauts fonctionnaires passent à la rédaction de leurs promesses afin d’intégrer les technologies performantes électriques dans la transition énergétique.

Afin d’accompagner les discussions, M. Tricoire a annoncé à MMe Batho que des débats seraient organisés dans toute la France pour présenter les solutions « maison » sur les différents sites du groupe. Vous viendrez?

PARTAGER CET ARTICLE

2 commentaires

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires

 

  1. Bertrand dit :

    Merci pour ces précisions et ces exemples…

  2. Nicolas dit :

    Les solutions d’efficacité énergétique active constituent une véritable opportunité pour faire des économies d’énergie. D’ailleurs, les spécialistes des systèmes de contrôle et d’automatisation des bâtiments se sont réunis au sein de l’association Eu.BAC pour promouvoir ces solutions afin d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments. Il existe également une certification, qui porte le même nom que l’association, et qui garantit notamment l’efficacité des appareils de régulation de chauffage. Le chauffage électrique du fabricant français Aterno a récemment obtenu la certification Eu.BAC et a été classé A+.