En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

La consommation mondiale de gaz va bondir de 50 % en vingt-cinq ans!

chauffage au gaz
Par le |

Bonne nouvelle pour notre environnement, l’émission de co2 va grimper dans les années à venir! Je plaisante. Mais la menace est pourtant réelle nous dit Les Echos en rapportant les recommandations de M.Cirelli, président d’Eurogas, la fédération qui regroupe les compagnies gazières européenne. Alors que tous les grands énergéticiens, comme des PME, investissent en France et à l’étranger dans des projets d’énergies renouvelables afin de produire de l’électricité pour des nouvelles constructions plus économes, certains voudraient affaiblir l’indépendance énergétique de la France en promouvant une énergie fossile importée et émettrice de co2?

Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE) la demande chinoise en gaz, qui équivaut aujourd’hui à celle de l’Allemagne, devrait représenter celle de l’ensemble de l’Union européenne en 2035. Eurogas diffuse un message anxiogène en surfant sur la peur du nucléaire depuis Fukushima. Comme si le parc nucléaire actuel allait cesser de produire de l’électricité dans les dix prochaines années et que les EnR n’allaient pas prendre le relai progressivement. Donc, le gaz serait la seule solution. Tant pis pour le co2 émis… Dans ce raisonnement abracadabrantesque, il faudrait s’engager auprès des pays producteurs de gaz à demeurer les premiers importateurs devant la Chine ou l’Inde afin de limiter les hausses prévues du prix de cette énergie!

Enfin, pour ceux qui veulent croire que l’électricité en France produirait autant de co2 que le gaz, sachant que le nucléaire représente 75% de notre production, je les invite à consulter ce classement européen de l’Agence Internationale de l’Energie.

Voilà un bon sujet dans notre débat pour trouver un équilibre des énergies sans en éliminer aucune selon les priorités économiques et environnementales et les emplacements géographiques. D’ici vingt cinq ans, espérons que la part des EnR dans la production électrique aura diminué celle du nucléaire et celle des importations de gaz…à effet de serre! La réglementation thermique en 2020 sera plus équilibrée aussi…

PARTAGER CET ARTICLE

0 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires