En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Atlantic et la Générale du Solaire dans la Transition Energétique

Par le |

En cette fin d’année, Equilibre des Energies souhaitait revenir sur les événements régionaux qui ont marqué 2015. Nos industriels et notre association ont travaillé de concert pour organiser des visites de différents sites. Atlantic et la Générale du Solaire, entreprises familiales devenues des acteurs majeurs de la Transition Energétique, nous ont ouvert les portes de leurs unités principales. Retour sur des journées riches en découvertes.

La Générale du Solaire : la Centrale solaire de Pujaut

Le Président de l’Association Equilibre des Energies, Serge Lepeltier, s’est déplacé le 10 avril dernier à Pujaut pour l’inauguration de la centrale photovoltaïque, conçue et élaborée par Générale du Solaire et financée par la SOVAFIM.

Serge Lepeltier

Serge Lepeltier (Equilibre des Energies)

Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une série de rencontres organisées avec nos industriels. Ces mêmes rencontres sont signe de notre engagement vis-à-vis des porteurs d’initiatives en faveur des énergies renouvelables.

Générale du Solaire

« Pour lutter contre le changement climatique et réduire nos émissions de gaz à effets de serre, le développement des énergies renouvelables est essentiel. Cela passe notamment par l’essor du photovoltaïque, une énergie fondamentale car compétitive, aussi bien au niveau industriel qu’au niveau des citoyens consommateurs. Dans ce cadre, les investissements dans les grandes surfaces, tels que la centrale solaire de Pujaut, sont les plus efficaces car ils permettent une régulation au niveau des territoires » a déclaré Serge Lepeltier.

Le projet de la Centrale de Pujaut associe une dimension écologique et technologique. En effet, La Générale du solaire s’est équipée de « trackers », un système de pilotage qui permet d’orienter les panneaux vers le soleil du matin au soir. Ils permettront ainsi une économie de 500 tonnes d’émissions de CO2 par an.

L’inauguration de la centrale de Pujaut intervient alors que la conjoncture est porteuse pour le solaire. En France, le cadre global -relayé par les objectifs de l’Union Européenne – prévoit que les énergies renouvelables couvrent à l’horizon de 2020 plus de 23% de l’énergie totale consommée. Autre signe qui traduit la montée en puissance du photovoltaïque, en 2014, il a répondu – avec l’éolien – à 5% de la consommation d’électricité dans l’Hexagone.

Pourquoi EdEn soutient la Générale du Solaire

Les différentes études menées par le Comité Scientifique d’EdEn, sous la direction de son Président Jean Bergougnoux montrent la nécessité de mutualiser la production d’EnR plutôt que soutenir l’autoconsommation individuelle. C’est pourquoi, l’association promeut les grandes installations de production, car elles permettent de réaliser des économies d’échelle et donc de baisser les coûts de production.

De plus, il faut accompagner la montée en puissance de ces nouvelles sources d’énergie, qui permettent de lutter contre les émissions de gaz à effets de serre. Indépendamment des décisions qui seront prises par le Gouvernement en matière de nucléaire, il est impératif de maintenir et de promouvoir les moyens de production d’électricité décarbonée. Pour exemple, s’il est envisagé de baisser la part du nucléaire à 50% de la production énergétique alors, dans ce cadre, Equilibre des Energies milite pour qu’une telle décision n’entraine pas une augmentation de l’utilisation des énergies fossiles. Dès lors nous recommandons de porter la production d’électricité d’origine ENR à 40% du mix énergétique, répartie entre :

– une partie d’origine hydroélectrique (existante) ;
– une partie d’origine thermique ;
– une partie d’origine éolienne et photovoltaïque.

Portfolio

avignon-1-wmAvignon-5-wmAvignon-3-wmAvignon-4-wmAvignon-6-wm

Le groupe Atlantic : l’usine de la Roche-sur-Yon

Le 7 juin 2015, c’est au tour du leader français du génie climatique, le Groupe Atlantic, de nous faire découvrir son usine de la Roche-sur-Yon.
Le Groupe Atlantic a ouvert les portes de son usine de la Roche-sur-Yon le 7 juin dernier à nos industriels, membres d’Equilibre des Energies, mais aussi à des personnalités politiques tels le Sénateur Bruno Retailleau ou le Président du Conseil départemental de Vendée Yves Auvinet. Nous avons pu profiter de la présence du fondateur, Monsieur Paul Radat, qui a fait part de sa fierté d’être à la tête d’une entreprise familiale dont le « fabriqué français » est encore de rigueur tout en étant tournée vers un marché à l’international.

ATLANTIC ROCHE YON

Thierry Le Boucher (EDF), Paul Radat (Atlantic), Serge Lepeltier (Equilibre des Energies), Pierre-Louis François (Atlantic), Philippe Christophe (Synerciel), Didier Hervé (Schneider Electric)

Etaient également présents des représentants de la presse, et tous ont pu constater à l’occasion de cette visite, les avancées du groupe dans l’innovation pour se conformer aux nouvelles normes en matière énergétique.

La visite, organisée avec le soutien de l’Association Equilibre des Energies, fut l’occasion de mettre en avant le caractère innovant des produits de la filière thermique tels que les radiateurs connectés, le chauffe-eau thermodynamique ou les futures chaudières hybrides. Atlantic consacre ainsi 4 % de son chiffre d’affaires annuel dans la recherche et développement, et 10% des effectifs de l’usine de la Roche-sur-Yon travaillent dans ce secteur.

Serge Lepeltier, Jean-Dominique Masseron (Atlantic), Bruno Retailleau

Thierry de Roquemaurel (Atlantic), Gilles Rogers-Boutbien, (Equilibre des Energies), Bruno Retailleau (Sénateur de la Vendée), Serge Lepeltier (Equilibre des Energies)

Et ce n’est qu’un début pour Atlantic qui entend bien s’imposer comme leader dans la fabrication d’appareils en termes d’efficacité énergétique : « Les pouvoirs publics essaient d’améliorer l’efficacité énergétique et c’est un bien. En tant que fabricant, on s’adapte comme nous l’avons toujours fait » précise Pierre-Louis François, PDG du Groupe.

Présent lors de cette journée, le Président de l’Association et ancien Ministre Serge Lepeltier a salué le développement et les innovations du groupe français : « Le Groupe Atlantic est un modèle du savoir-faire technologique français qui nous permettra d’apporter une pierre à l’édification du bâtiment performant d’aujourd’hui et de demain. Performance énergétique et confort des usagers sont les maitres mots qui guident les pas de ce groupe. »

Serge Lepeltier, Jean-Dominique Masseron (Atlantic), Bruno Retailleau

Serge Lepeltier, Jean-Dominique Masseron (Atlantic), Bruno Retailleau

Car le spécialiste du chauffage et l’Association partagent les mêmes valeurs profitables aux consommateurs dans le respect des normes environnementales et dont les enjeux sont de renforcer les performances énergétiques.

Insatiable en termes de projets, le Groupe Atlantic est déjà en ordre de marche pour répondre au développement des objets connectés. Une application sur smartphone sera disponible prochainement pour permettre un pilotage fin et à distance de l’ensemble des appareils de ventilation, de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire.

L’Association Equilibre des Energies se félicite d’avoir un membre tel que le Groupe Atlantic porteur d’emplois et qui peut se targuer d’un engagement environnemental fort et assumé avec la recherche permanente de la meilleure efficacité énergétique des appareils fabriqués.

Pourquoi Equilibre des Energies accompagne et soutient le Groupe Atlantic ?

Pour EdEn l’écologie ne peut et ne doit pas être punitive. Il est impératif de réduire la consommation d’énergie pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Mais la Transition Energétique ne doit pas se traduire par une dégradation de la qualité de vie du consommateur. Un tel changement implique l’adhésion de tous : les industriels, les politiques, les consommateurs. EdEn promeut les technologies innovantes à même de réduire les consommations énergétiques, tout en maintenant ou améliorant le confort des occupants d’un logement.

Concernant le chauffage des logements, les industriels estiment le vivier de convecteurs de première génération à environ 11 millions d’unités. Leur remplacement par des radiateurs de nouvelle génération permettrait donc de réaliser des économies d’énergie significatives.

C’est pourquoi EdEn a accompagné et soutenu la publication de la fiche Certificat d’Economie d’Energie (CEE) pour les radiateurs électriques performants embarquant la technologie dite 3*+œil. Le rendement inscrit est jugé faible (16%) et inférieur à la réalité, mais c’est néanmoins une reconnaissance de l’important travail de R&D réalisé par la filière électrique. La fiche CEE permettra également de guider les consommateurs, comme les industriels dans leur choix d’appareil lors de chantier de rénovation.

Portfolio

Atlantic-4-wmAtlantic-5-wmAtlantic-6-wmAtlantic-7-wm

PARTAGER CET ARTICLE

0 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires