En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Extrait #1: Le député F-M Lambert définit l’économie circulaire

Par le |

Dans ce premier extrait, M. Bergougnoux signale que 50% des déchets de la construction ne peuvent être recyclés par manque de savoir-faire. Il insiste sur l’importance d’innover dans ce domaine.

M. Bergougnoux donne la parole au député EELV M. François-Michel Lambert qui propose de commencer de nommer les déchets; des ressources.

Le Président de l’association équilibre des énergies, Jean Bergougnoux, recevait mardi 20 mai le député François-Michel Lambert, fondateur et président de l’Institut de l’Economie Circulaire qui rassemble déjà plus de deux cents entreprises privées. C’est à l’occasion d’un nouveau petit-déjeuner débat, organisé par Equilibre des énergies, et intitulé : « L’économie circulaire dans la construction » que le député est venu partager ses visions qui devraient s’inscrire dans la future loi sur la transition énergétique.

FMLambert2« Les déchets doivent être considérés comme des ressources et nous souhaitons que cela soit inscrit ainsi dans la Loi sur la transition énergétique. Cette Loi devra être souple et flexible pour que l’économie circulaire reste une opportunité d’innovations, de créativité environnementale et de mise en œuvre d’initiatives territoriales. En revanche, il est urgent et nécessaire de réviser la fiscalité et les modèles de comptabilité afin de lier économies et écologie. La transition énergétique doit être synonyme de croissance et de profits, pas de contraintes et d’investissements non rentabilisés » déclare François-Michel Lambert.

Ségolène Royal a confirmé que l’économie circulaire représentait l’un des quatre chantiers prioritaires de son action avec : la mobilité propre; la rénovation thermique et le développement des énergies renouvelables.

Comment l’économie circulaire pourrait modifier les secteurs du bâtiment et de l’énergie ?

Fondé par François-Michel Lambert, avec notamment La Poste, la Fondation Nicolas Hulot, Gaz Réseau Distribution France, Ecofolio (etc.), et créé en février 2013, l’Institut de l’économie circulaire a pour mission de promouvoir une nouvelle économie sobre en matière première et où les déchets se feraient ressources.

L’économie circulaire est l’économie de l’intelligence face à la rareté. Nous ne sommes pas encore dans la rareté mais nous devons anticiper la raréfaction des ressources. Au rythme actuel, dans 10 à 20 ans, le zinc et le plomb, par exemple, auront totalement disparu.

je vous laisse voir cet extrait video:

PARTAGER CET ARTICLE

0 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires