En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

L’éco-campus de Cap Gemini déjà aux normes énergétiques de 2020 !

Par le |

Si Le Moniteur cite en exemple le chantier de géothermie finalisé en juin dernier par Cap Gemini sur son éco-campus, le domaine des Fontaines, c’est parce que : « ce système, l’un des plus importants en France dans le secteur privé, permettra de diviser par deux la consommation d’électricité des 300 chambres du domaine ». Bel exemple de construction qui manque tout de même de détails sur les prix de revient.

Je commencerai par citer Jean-Pierre Durand, Directeur du développement durable des Fontaines, qui déclare que la démarche éco-responsable du domaine a été mise en place dès la construction et a obtenu l’écolabel européen en 2008. Ce qui était une première pour un lieu de tourisme d’affaires. C’est suite au renouvellement de cet écolabel en 2010 que des travaux ont été entrepris.

Comme nous l’apprend le site web des Fontaines , le chauffage et le rafraîchissement des chambres grâce à la géothermie étaient bien recherchés, comme une excellente isolation, dès le début de la construction du centre de conférences en 1998. Parmi les actions du plan 2010-2011, on peut également relever qu’en s’engageant auprès d’EDF et de son programme « Equilibre + », l’énergie consommée par Les Fontaines est certifiée 100 % renouvelable depuis Janvier 2010, garantissant un impact neutre en termes d’émissions de CO2.

Par ailleurs, ce centre propose d’organiser des « séminaires zéro CO² » : après la réalisation de leur bilan carbone, les entreprises qui louent le domaine des Fontaines peuvent compenser leur impact environnemental en finançant des projets permettant de réduire les gaz à effet de serre, notamment dans des pays de l’hémisphère Sud. L’ensemble du dispositif est plutôt bien imaginé.

Enfin je vous laisse découvrir la vidéo ci-dessous du chantier des Fontaines qui décrit le forage des puits géothermiques, les problèmes rencontrés, la pose des canalisations et leurs connexions avec les pompes à chaleur. Les consommations électriques des chambres seraient réduites par deux. La moindre consommation de gaz naturel est facilitée par le préchauffage de l’eau chaude sanitaire. Le Moniteur précise qu’au final, il en résultera une réduction des émissions de co² de plus de 40 tonnes par an.

Le chantier financé par Cap Gemini a toutefois bénéficié de subventions, comme le mentionne Le Moniteur, de la part du FREME (Région et Ademe) et du FEDER (Union Européenne). Quels sont les montants disponibles chaque année par ces organismes pour subventionner le tertiaire avec des PME qui n’ont pas les moyens de groupes mondiaux comme Cap Gemini?

Il faut admettre qu’en réduisant ses émissions de gaz à effet de serre de 20% entre 2006 et 2009, les Fontaines affiche une avance de 10 ans sur les objectifs fixés par l’Europe. Mais à quel prix? Votre entreprise s’engage également dans un programme éco-responsable ? Partagez cette expérience avec nous…

PARTAGER CET ARTICLE

0 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires