En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Jean Bergougnoux et les twittos #3 : Photovoltaïque et tarifications

Par le |

Lors des dernières rencontres Énergies & Bâtiments de Lyon, Jean-Baptiste Brochier, expert indépendant chez Solar Energy Consulting, a eu l’occasion d’échanger avec Monsieur Bergougnoux au sujet des tarifs actuels de l’énergie photovoltaïque.

Monsieur Brochier regrette de constater une tarification augmentée pour tirer le marché vers le haut mais sans aucun lien avec le marché réel. D’après l’expert,  les investisseurs sont aujourd’hui effrayés face aux difficultés des différents gouvernements à porter ce secteur.

Ce dernier cite ainsi l’exemple des Etats-Unis. L’excédent d’électricité produite grâce aux installations de panneaux photovoltaïques y est redistribué sur le réseau avec un tarif fixé en fonction du prix du marché de l’électricité. Un système de tarification qu’il serait d’après lui intéressant de reprendre en France.

Pour Jean Bergougnoux, il s’agit ici d’une solution pour le futur, le photovoltaïque devenant ainsi compétitif avec les prix du marché.

D’après le président d’Équilibre des Énergies, il est pourtant dans l’état actuel plus intéressant pour un utilisateur final d’acheter son électricité au réseau plutôt que de procéder à une installation photovoltaïque.

Pour parvenir à la parité réseau il serait selon lui important de tenir compte du coût du réseau, l’abonnement proposé correspondant au prix de l’énergie mais également aux différentes charges fixes du réseau lui-même. La parité réseau serait ainsi possible si le photovoltaïque permettait d’économiser directement des coûts de réseau. Des économies modestes puisque l’énergie photovoltaïque reste une énergie non garantie.

La consommation de l’énergie solaire sur place et le rachat des excédents par les producteurs d’électricité reste pourtant à ses yeux la solution de l’avenir. Une solution qui pourrait être bénéfique pour l’utilisateur de photovoltaïque si l’alimentation par ses propres moyens devenait plus intéressante que de recourir au réseau et si les prix du marché lui permettaient de revendre ses excédents à des tarifs attractifs. Il faudrait donc pour que cela fonctionne arriver à la parité du marché.

Jean-Baptiste Brochier lui suggère la possibilité de bonifier les tarifs d’achat afin de s’adapter au marché. Une option qui, d’après Monsieur Bergougnoux, imposerait la réévaluation de tout le système tarifaire actuel.

Pour conclure, il est tout de même envisageable qu’avec l’augmentation des prix de marché et les progrès dans le domaine du photovoltaïque, nous arrivions à une compétitivité du photovoltaïque sur le marché dans les prochaines années. Je vous laisse voir la vidéo.

PARTAGER CET ARTICLE

0 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires