En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Gaz ou électricité : les consommateurs partagent leur expérience

Par le |

Les discussions partagées sur les forums montrent la réalité des questions que se posent les français sur le cout de leur chauffage. Cet article reprend l’essentiel du fil de discussions et notamment le détail de la facturation d’un consommateur chauffé à l’électricité.

La semaine dernière, Jean Bergougnoux, président d’Equilibre des énergies, répondait à différentes questions sur le chauffage électrique dans l’émission de RMC « Le week-end des experts ». C’est pourquoi, nous souhaitons étayer certains propos cette semaine avec des affirmations chiffrées de consommateurs.

Plusieurs options s’offrent aujourd’hui aux français lorsqu’ils aménagent dans un nouveau logement ou qu’ils envisagent de faire rénover leurs installations. Le « forum construire » affiche des cas vécus de particuliers qui partagent leurs expériences face à un choix de plus en plus complexe.

Un consommateur suggère tout d’abord pour faire un choix pertinent de réaliser une étude thermique estimant le nombre de Kwh précis consommés par an. Une fois le chiffre obtenu, il propose de le multiplier par le prix du Kwh (gaz ou électricité) afin d’obtenir le coût prévisionnel de la facture associée aux différentes énergies.

Cette idée permet en effet d’avoir une estimation fiable, mais il est important de faire réaliser son étude thermique par une société « impartiale » n’ayant aucun intérêt à proposer une solution plus qu’une autre.

Ci-dessous, nous reprenons le tableau partagé des relevés d’un usager du chauffage électrique regroupant ses consommations et ses dépenses de nov 2009 à mars 2011 . Ce dernier est ainsi facturé 1100 euros par an en chauffant sa maison à 20 degrés en heures creuses et à 18 degrés durant les heures pleines pour une surface habitable de 105 m2.

Facture d'électricité

Il est en effet important pour bénéficier d’une facture énergétique optimale de régler son chauffage en tenant compte des heures pleines et des heures creuses ou de la technologie correspondant au confort choisi afin d’automatiser une baisse de la température dans les pièces inoccupées. Cet exemple retranscrit ainsi parfaitement les économies réalisables avec une consommation « intelligente » de l’électricité.

Un autre consommateur a opté pour un chauffage électrique au sol. Une solution présentée comme étant performante et raisonnable en terme de prix (approximativement identiques que dans le tableau ci-dessus).

Pour conclure, si l’option chaudière à pellet (chauffage centrale) semble également satisfaisante pour l’un des intervenants, la majorité des utilisateurs, dans ce fil de discussions, présentent l’électricité comme étant l’énergie la plus avantageuse pour le chauffage de leur logement. Leur installation pérenne avec des radiateurs innovants sera bientôt alimentée par des smartgrid avec de l’électricité durable, c’est à dire à 100% d’énergie primaire renouvelable.

Si vous êtes équipés avec les dernières innovations de chauffage électrique, n’hésitez pas à partager votre expérience en laissant un commentaire.

PARTAGER CET ARTICLE

2 commentaires

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires

 

  1. Bertrand dit :

    Nous avons des études comparées avec d’autres énergies. Le bois est une bonne solution hors des villes, si on ne triche pas avec des appareils électriques d’appoint dont les rendements ne sont pas bons, pour atteindre le confort souhaité. La PAC est idéale si vous avez la possibilité d’investir.

  2. papi12 dit :

    Bonjour, l’exemple c-dessus est intéressant car il donne un relevé mensuel des consommations. C’est une excellente base pour estimer sa dépense de chauffage. Il serait intéressant d’isoler les consommations de chauffage pour les comparer avec une autre source d’énergie (gaz, pellets…)

    Ce qui est dommage, c’est qu’on ne connaisse rien du système d’isolation, de ventilation et de la production d’Eau Chaude…

    Je suis également sur une chaudière à granulés et en suis très satisfait (1100 € pour 130m² dans une vieille maison à l’isolation perfectible). Mais je n’avais pas trop d’autres possibilité : les radiateurs et le réseau étant récent, je pouvais soit conserver le fioul (pas de réseau gaz naturel dans ma commune), soit installer une PAC en base et conserver la chaudière en relève (l’augmentation des coûts de maintenance m’a dissuadé)
    Cordialement