En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Les chiffres théoriques des BBC trahissent la réalité observée

Par le |

Les professionnels des bâtiments basse consommation (BBC) découvrent depuis un an que les comportements des usagers peuvent augmenter la consommation d’énergie primaire (différente de celle affichée sur les compteurs domestiques) de 50Kw/m2/an prévue initialement. D’autre part, les énergéticiens anticipent la baisse des consommations par des hausses de leurs abonnements. Si vous aimez les chiffres, lisez la suite de cet article…

Le bilan des certifications BBC disponible sur le site d’Effinergie affiche 13500 logements certifiés dont 1347 logements individuels groupés et 8632 logements collectifs. En revanche seules 13 opérations tertiaires sont certifiées. Si les chiffres des certifications paraissent maigres, ceux des demandes de certifications en cours sont plus rassurants. Plus de 20000 logements en maisons individuelles ou groupées et près de 195000 logements collectifs. Le tertiaire attend la certification de presque 4 millions de m2. Plusieurs facteurs justifient ces chiffres à commencer par les durées de construction qui varient de douze mois pour une maison individuelle à plus de trois ans pour le collectif ou le grand tertiaire. D’autre part,  la vérification expérimentale de l’étanchéité à l’air est obligatoire pour des logements.

Les HLM BBC préfèrent le gaz comme énergie thermique.

Selon Daniel Aubert, directeur général de l’Union Sociale pour l’Habitat, 89% des logements HLM BBC ont installé le gaz naturel dont la moitié pour du chauffage collectif. Preuve du déséquilibre, seuls 7% des logements ont préféré des solutions électriques thermodynamiques et 3% à des réseaux de chaleur. Les responsables du mouvement HLM sont préoccupés par les frais d’abonnements cumulés pour le gaz et pour l’électricité ainsi que par les hausses des prix du gaz qui ne devraient pas fléchir en raison de la demande des pays qui abandonnent le nucléaire et de la croissance des pays émergents.

L’Isolation Thermique par l’Extérieur, dont nous avons développé l’intérêt dans des articles précédents, est choisie dans plus de 80% des logements BBC pour son efficacité et surtout les gains de surface à l’intérieur!

Maintenant, nous observons qu’il n’existe que quelques centaines de BBC ayant au moins une année d’exploitation et moins d’une dizaine de bâtiments tertiaires. Dans ce parc émergent , très peu de bâtiments bénéficient d’un équipement permettant de suivre les consommations d’énergie.

Or l’USH estime que pour un logement, l’objectif des 50 kWhep/m2/an se répartit en 15 kWhwep pour le chauffage, 20 kWhep pour l’eau chaude sanitaire et 15kWhep pour l’usage électrique. Cette répartition est très aléatoire dans la mesure ou l’énergie primaire n’est pas affichée sur un compteur domestique qui enregistre une énergie finale. Par exemple, dans un logement tout électrique, les 50 kWh d’énergie primaire se traduisent par  50/2,58 (coefficient de conversion de l’électricité), soit seulement 19,4 kWh au compteur par mètre carré, par an.

L’étanchéité du bâtiment et les dernières générations de chauffages électriques et pompes à chaleur semblent alors requises. Mais surtout le comportement des usagers, pour économiser l’énergie en modifiant la chaleur des pièces selon leur occupation, en diminuant l’alimentation électrique des téléphones, ordinateurs, télévisions… est une variable inconnue dans ces prévisions, tout comme la météo.

Autant dire que la certification actuelle des BBC est bien théorique. Mais quand les mesures exactes de consommations d’énergie des BBC apparaîtront dans un peu plus d’un an, la reglementation thermique 2020 évoluera de manière plus précise. Connaissez-vous des professionnels capables d’installer des solutions électriques dans un BBC?

PARTAGER CET ARTICLE

0 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires