En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

L’isolation reste incontournable pour réduire la facture énergétique

isolation
Par le |

Sachant qu’en moyenne 30% des déperditions thermiques se produisent par le toit, le Grand Evreux Agglomération a effectué une opération de thermographie aérienne l’hiver dernier dont les résultats seront publiés fin novembre afin de conseiller les habitants.

Outil de sensibilisation, cette campagne permettra ensuite à chacun de mieux identifier les déperditions de chaleur de son habitat et d’y remédier par les travaux d’isolation adéquats. Pendant 5 jours et suivant des conditions climatiques bien précises (température inférieure à 5 degrés Celsius, pas de précipitations (neige ou pluie) dans les 36 heures précédant le survol, des relevés entre 6h et 9h du matin), l’hélicoptère a balayé le territoire pour enregistrer le flux de rayonnement de chaque toiture.

 Les Conseillers Info Espaces Energie auront également accès à ces données afin d’orienter les habitants vers les meilleurs travaux à réaliser et d’indiquer les aides financières éventuellement disponibles, suivant le guide existant en ligne (pp.26/27).

Suivant l’enquête de l’ADEME rendue publique le 11 Octobre dernier, parmi ces aides le CIDD (Crédit d’Impôt Développement Durable) est plébiscité : 84% des ménages en ont bénéficié pour réaliser des travaux majoritairement réalisés par des professionnels (69% en 2010).

Car 46% des ménages trouvent leur facture énergétique trop élevée, et la réduire devient une priorité. Près de 80% des ménages ont privilégié les travaux d’isolation (26% double vitrage, 12% toitures et combles, 33,6% chauffage et eau chaude). Côté chauffage, en raison de l’investissement, on a pu observer un recul de l’installation des PAC (pompes à chaleur).

De nombreuses craintes s’étaient manifestées lors de l’annonce du plan de rigueur. Néanmoins, Le Figaro avec Le Particulier a publié un article le 7 Octobre dernier indiquant la façon dont les pouvoirs publics soutiennent un bouquet de travaux. Un critère d’efficacité touche notamment la pose de double vitrage, de porte d’entrée ou de volets isolants et l’installation de panneaux photovoltaïques. Pour encourager les travaux de rénovations thermiques, le dispositif – prolongé jusqu’en 2015 – incitera le cumul d’au moins deux catégories de travaux pour bénéficier d’un CIDD majoré de 10 points, sans pouvoir dépasser 45% de déductions. L’Eco-PTZ (Pret à Taux Zéro) voit pour sa part sa durée de remboursement allongé de 10 à 15 ans en cas de cumul également.

Ainsi les industriels ont également choisi d’adapter leurs offres pour s’inscrire dans ces dispositifs comme Saint Gobain, par exemple, qui a développé sa marque de matériaux d’isolation Isover, éligibles au crédit d’impôt et propose aussi une plateforme d’information : http://www.toutsurlisolation.com.

A Sélestat en Alsace, les bailleurs sociaux se mobilisent pour réduire la facture énergétique comme nous l’explique cette vidéo sur la chaine tv régionale Alsace 20.

Si vous avez bénéficié de crédit d’impôts pour des travaux d’isolation, quel serait votre conseil?

PARTAGER CET ARTICLE

0 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires