LOGO équilibre des énergies

Pour visualiser l'animation télécharger flash ici

Réagir Facebook Twitter Email

Les discussions de la loi de finances 2012 avaient suscité beaucoup de craintes concernant le financement des travaux de rénovation à un moment où, par ailleurs, les objectifs du Grenelle de l’Environnement semblaient déjà difficilement accessibles.

En ce début d’année, il est intéressant de voir la possibilité de combiner l’éco-PTZ et le CIDD, mais également l’apparition d’un éco-PTZ pour les logements collectifs.  L’enjeu de la rénovation thermique est primordial étant donné le parc immobilier actuel, principalement constitué de logements anciens. Faire l’impasse sur ces mesures retarderait la vitesse de rénovation du parc ancien.

Petit inventaire des aides à l’écorénovation trouvées sur les réseaux sociaux.

  • Comme le rappelle l’ADEME : Si un propriétaire réalise des travaux avec l’option « performance énergétique globale », le logement doit avoir été construit entre les 1er janvier 1948 et 1990 ». A condition d’être propriétaire et de ne pas dépasser le plafond de ressources (30.000 €, le revenu pris en compte est celui de l’avant-dernière année précédant celle de l’offre de prêts), il est désormais possible de solliciter un éco-PTZ et/ou un CIDD.
  • Le blog Développement Durable.com propose un tableau récapitulatif des avantages octroyés par le crédit d’impôt développement durable :

 

Tableau récapitulatif des taux de crédit d’impôts DD (projet 2012) 2011 à partir de 2012
Chaudières à condensation. Fenêtres (sauf maison individuelle à moins de faire d’autres travaux – voir article ci-dessus). 13% 12%
Acquisition d’appareils de régulation de chauffage. Isolation des parois opaques (murs, toits), dans une limite de prix au m² 22% 18%
Équipements de production d’électricité utilisant l’énergie radiative du soleil 22 % 13%
Pompes à chaleur (autres que air/air) dont la finalité essentielle est la production de chaleur, à l’exception des pompes à chaleur géothermiques. 22 % 18%
Pompes à chaleur géothermiques dont la finalité essentielle est la production de chaleur. 36 % 31%
Pompes à chaleur (autres que air/ air) thermodynamiques dédiées à la production d’eau chaude sanitaire. 36 % 31%
Pose de l’échangeur de chaleur souterrain des pompes à chaleur géothermiques. 36 % 31%
Chaudières et équipements de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses :
-cas général ; 22 % 18%
-en cas de remplacement des mêmes matériels. 36 % 31%

 

  • Le blog Pages-Energies.com nous  reprécise qu’à partir du 1er avril 2012, les syndicats de copropriétaires pourront bénéficier de “l’éco-prêt à taux zéro copropriété” (Eco-PTZ Collectif), pour financer des travaux d’économie d’énergie réalisés sur les parties communes de la copropriété ou les travaux d’intérêt collectif réalisés sur les parties privatives. Cet éco-PTZ Collectif est détaillé ici : ainsi l’éco-prêt copropriété pourrait par exemple permettre la réalisation d’une seule action, contre deux minimum actuellement, et un copropiétaire pourrait solliciter un éco-prêt “complémentaire » pour financer des travaux sur son logement au sein d’une action collective.

Selon les régions, il existe des bouquets de solutions cumulables avec les aides de l’Etat. Partagez-les avec notre communauté! Avez-vous bénéficié de tout ou partie de ces aides pour rénover votre maison?

 

 

 

Laisser un commentaire

* champs obligatoires

Newsletter
décembre 2014