En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

#3 Efficacité énergétique: un cocktail composé de capteurs et de smartphones!

Par le |

L’efficacité énergétique exige une cohérence entre les objectifs de baisse en CO² et les aides de l’Etat. Le Vice-Président de Schneider Electric, Didier Hervé, explique dans ce troisième extrait vidéo, les solutions industrielles, le rôle des citoyens et des pouvoirs publics dans la « révolution énergétique » en cours.

L’évolution nécessite que consommateurs, industriels et pouvoirs publics avancent dans la même direction

« Le Monde du bâtiment est en train de subir une révolution que l’on pense similaire à celle de l’automobile ». Didier Hervé explique concrètement que notre voiture, payée 10 à 20 fois moins chère qu’un bâtiment, est beaucoup plus sophistiquée que notre maison. L’efficacité énergétique va permettre, selon lui, de moderniser via la domotique et les dispositifs d’aide à la régulation notre logement au quotidien. « Mais il va falloir que toute la filière évolue« .

En effet, Didier Hervé évoque l’évolution rapide du secteur automobile, la pression du marché était telle qu’il a accéléré les évolutions. Ne pas avoir peur de cette évolution, c’est être ouvert aux « nouveaux métiers qui vont générer des opportunités à la fois pour les jeunes sortant de l’école, mais également pour les personnes installées. »

Les pouvoirs publics vont avoir un rôle essentiel à jouer dans les mécanismes à mettre en place et dans la diffusion de l’information, la sensibilisation. « La filière doit s’adapter et expliquer les solutions au consommateur, l’aider à réfléchir sur le sujet« . Selon Didier Hervé, tout schéma contreproductif doit être écarté. La contrainte est une mauvaise alliée pour atteindre l’efficacité énergétique. »

Le cocktail de l’efficacité énergétique se compose de capteurs et de smartphones

La nouveauté aujourd’hui, selon Schneider Electric, ce sont les outils développés par les industriels grâce à l’informatique notamment et à l’avènement des smartphones qui autorisent des échanges d’informations avec des capteurs communiquants. Schneider Electric commercialise Wiser, une solution intelligente qui permet à partir de n’importe quelle tablette tactile ou smartphone de « piloter et de réguler sa maison ». Exemple: Quand vous partez en vacances, vous avez oublié de programmer l’extinction de certains appareils, Wiser permet d’y remédier. Concilier confort et économie d’énergie, tout ceci est possible si « tout le monde y met du sien. C’est-à-dire le consommateur sollicité par les industriels, encouragés par les pouvoirs publics. »

Derrière cette implication des pouvoirs publics, il faut également créer une cohérence sur la manière dont on va communiquer, de façon à ne pas reproduire ce que l’on a fait avec le solaire; i.e.  « Pousser fort le solaire puis freiner ou faire marche arrière ». Didier Hervé craint par là même que ce soit « contre-productif et incompréhensible, ne permettant pas d’atteindre les objectifs que l’on se serait fixé ».

Comme dans le secteur de l’automobile, les « économies sont là, à portée de main, même si les systèmes ne sont pas encore complètement inter-opérants immédiatement ». Ecoutez cette video et JOYEUX NOEL! 

PARTAGER CET ARTICLE

0 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires