En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Baisse des ventes de maisons individuelles à la norme BBC!

baisse vente
Par le |

En avril dernier Jean-Pierre Oliva, pionnier de la construction écologique en France, confiait sont point de vue à domoclick.com concernant le BBC et la RT 2012. Il était question d’un « coefficient d’incertitude » lié au manque de maîtrise de ce genre de construction  qui gonflait « artificiellement » les prix.

Sept mois plus tard les prix ont baissé et les Pompes A Chaleur aérothermiques sont plébiscitées.

Le Cercad  (Centre de Ressources Construction & Aménagement Durables) Midi-Pyrénées publiait, à l’occasion de la mise en œuvre de la RT 2012 fin octobre, le bilan des maisons BBC-Effinergie de Cequami.

Cette étude montre une diminution du prix autour de €1390,10 /m2, avec des surfaces en hausse (118,5 m2 contre 116,1 m2). Le prix moyen observé en 2011 accuserait donc une baisse de 4,7%.

Le bilan de Cequami fait aussi le tour des équipements techniques. Les répartitions du mix-énergétique s’équilibrent avec des choix de ballons d’Eau Chaude Sanitaire « ECS » thermodynamiques couplés à plus de 48% avec un chauffage principal de Pompe à Chaleur Aérothermique air/eau.

Les premières baisses des prix des BBC ne compensent pas les hausses du foncier et des taux

Afin de rendre accessible le BBC (Bâtiment Basse Consommation) au plus grand nombre mais aussi de maîtriser les coûts de ce type de constructions, Rennes Métropole observe une absence de méthode de travail transversale pour coordonner tous les acteurs intervenants sur un chantier. Afin de limiter les surcoûts de 15 à 20% observés habituellement, Rennes Métropole a proposé à neuf équipes-projets de suivre un « processus de conception intégré », inspiré du Canada, qui allonge le temps consacré à la conception du projet. Ce processus comprend des ateliers techniques afin de créer une culture commune.  Au terme de la réalisation des neuf maisons, une évaluation globale permettra de chiffrer la maîtrise des coûts réalisée.

Le 1er novembre dernier, le blog constructeur de maison revenait sur les chiffres publiés par l’Union des Maisons Françaises (UMF), à savoir une baisse de 5 à 7 % des ventes de maisons individuelles, liée notamment aux obligations du BBC et la hausse du foncier et des taux d’intérêt. Dans la continuité des propos tenus par Jean-Pierre Oliva, Christian Louis-Victor, président de l’UMF, reconnaît qu’au 1er janvier 2013 les surcoûts du BBC n’auront pas encore été lissés et absorbés par la filière. Pourtant la norme BBC sera applicable à cette date aux maisons individuelles qui ne pourront plus prétendre à des compléments de financement réservés aux performances supérieures à la norme!

Or ces interrogations sont aussi au cœur des conversations du public sur les forums spécialisés, avec notamment la question du coût actuel et de la baisse attendue à l’horizon 2013 des constructions BBC  :

Le vent de rigueur budgétaire qui souffle sur toute la classe politique française, avec par exemple la suppression du dispositif Scellier prévu fin 2012, va tout de même devoir épargner une partie des subventions concernant l’isolation d’environ neuf millions de logements anciens. C’est sans doute la seule priorité indiscutable pour économiser l’énergie. C’est votre avis ou vous défendez une autre priorité?

PARTAGER CET ARTICLE

0 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires