En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Assises de Nancy #4 : toutes les énergies trouvent leur place dans un BBC

Par le |

Monsieur Yves d’Andon chargé de Recherche et Développement dans le Groupe Atlantic, était l’un des invités de la deuxième table ronde de la matinée, sur le thème : Et si l’innovation était au coeur des débats? Ci-dessous, vidéo de sa présentation et de l’interview de Mme. Muriel Debano, chargée de la prescription génie climatique dans le même groupe.

Yves Dandon est un spécialiste du chauffage et de la ventilation des bâtiments. Ses travaux s’intéressent à la création de logements collectifs neutres qui passeront notamment par un système de chauffage peu couteux et peu énergivore. L’analyse des comportements des usagers permet de prévoir en amont les projets d’isolation, l’équilibre des énergies pour le confort thermique, la croissance de la consommation d’eau chaude et la ventilation des habitats devenus étanches avec les bâtiments basse consommation.

Les innovations fleurissent ces dernières années pour toutes les énergies et notamment les énergies renouvelables. La détection de présence dans les habitations est une avancée particulièrement prometteuse pour réduire la consommation d’énergie. L’objectif est de mettre en place une solution qui colle à la vie de ces bâtiments afin d’identifier  des zones de délestage. Les besoins incompressibles de consommation d’eau chaude exigent des innovations dans les techniques énergétiques pour chauffer l’eau en utilisant, par exemple, le solaire thermique ou des systèmes de pompe à chaleur. Le temps consacré à l’étude du projet prévoit toutes les conséquences d’installation des matériels innovants et réduit d’autant leur prix de revient.

Je vous laisse écouter ce témoignage qui est suivi par les réponses de Muriel Debano sur des exemples de constructions qui respectent les normes BBC, même avec des solutions thermiques électriques…

PARTAGER CET ARTICLE

1 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires

 

  1. VAUR dit :

    AUJOURD’HUI NOUS DEVONS BATIR UNE NOUVELLE INDUSTRIE SUR LE SOCLE DES MINIMAS DE CONSOMMATIONS ENERGETIQUES ET DE MATIERES PREMIERES.
    En complément, La FRANCE doit produire des matériels, matériaux, services concurrentiels. Il est illusoire de penser pouvoir « produire mieux  » des produits déjà commercialisés par les asiatiques ou autres pays Européens.

    IL NOUS FAUT DONC INNOVER TRES RAPIDEMENT
    En nous positionnant sur les produits et services du futur sans demeurer arcboutés sur les produits actuels. Bien des process Industriels sont encore basés sur le socle d’une consommation non régulée de l’Energie et des matières premières.
    ALORS QUE FAIRE POUR GAGNER DE LA VITESSE SUR LES CONCURRENTS ET ACCEDER A DES VICTOIRES RAPIDES?
    NOUS DEVONS CREER UNE AGENCE DESTRANSFERTS DE TECHNOLOGIES ET DE L’OUT-NOVATION. OUT NOVATION et non pas IN NOVATION…

    L’intelligence collective doit être amplifiée au sein de nouvelles formes de réseaux. Il faut améliorer les systèmes de partage du savoir car l’innovation découle de l’aptitude à partager la connaissance. Cela s’apprend et se coache.

    Pour RE INDUSTRIALISER la FRANCE, en gagnant la bataille à la fois économique et écologique et en donnant à l’électricité toute sa place, il y a quatre leviers indispensables à actionner :

    – La MISE EN RESEAUX ELARGIS DE NOS INTELLIGENCES ET COMPETENCES mondialement reconnues,

    – L’ORGANISATION MASSIVE DE TRANSFERTS DE TECHNOLOGIES EPROUVEES et MAITRISEES,

    – Création de THINK TANK par domaine avec une large diffusion pédagogique vers les TPE/PME/PMI/ETI notamment,

    – La FORMATION sur l’ensemble du champ : INGENIEURS – TECHNICIENS – OPERATEURS.

    Cette AGENCE des TRANSFERTS DE TECHNOLOGIES et de L’OUT-NOVATION
    est d’abord TECHNIQUE et PEDAGOGIQUE contrairement aux structures offrant des apports commerciaux, financiers, administratifs et de montages de dossiers…

    En termes de moyens et ressources, cette AGENCE serait créée à effectifs constants en fédérant régionalement les importantes compétences d’experts au sein des CSTB, ADEME, OSEO, Ministères, CCI, Régions, etc.

    Quelles sont les DIFFICULTES pour INNOVER?

     Les Entreprises, notamment TPE/PME/PMI/ETI n’ont pas suffisamment de recul pour apprécier les champs du possible offerts par les technologies maîtrisées par d’autres.
    De façon générale, les TPE/PME/PMI/ETI ne disposent pas des moyens de R&D suffisants, elles ont peu de ressources pour effectuer de la veille technologique ou se tenir informées des dernières nouveautés, voire des attentes des marchés connexes à leurs productions. La plupart ne savent pas apprécier les niches sur lesquelles elles pourraient se positionner eu égard à leurs savoir-faire et compétences. Enfin, il n’est pas naturel de faire travailler en réseau des gens qui vivent quasiment en autarcie intellectuelle, qui sont concurrents ou même rivaux.

     Elles ont besoin d’apprendre à observer ce que font les autres, et pas forcément dans leurs propres domaines de compétences. L’innovation est le plus souvent une OUT NOVATION au sens que l’idée est prise ailleurs dans un autre contexte.

     Cette démarche intellectuelle s’apprend mais c’est un art difficile. Il nécessite toute une culture longue à acquérir. Ces structures industrielles sont évidemment capables d’utiliser des acquis technologiques et de les composer dans de nouvelles productions innovantes à condition d’être accompagnées, coachées voire en se regroupant afin de bénéficier de tailles adaptées. Il faut coacher technologiquement nos Entreprises dans la durée par un management de terrain, au cœur des territoires.

     Les Entreprises ont du mal à communiquer avec les laboratoires. Il faut donc pouvoir favoriser et entretenir ces mises en relation afin de créer de la valeur de part et d’autre…

    TROIS OBJECTIFS A CETTE AGENCE

    Un : Nécessité de leur faire régulièrement découvrir les nouveaux produits, process, services, logiciels, etc.
    C’est un travail de Proximité et d’apport d’idées nécessitant des compétences adaptées de la part des coachs… La FRANCE n’est pas préparée à ces métiers de l’OUT NOVATION…

    Deux : Apprendre à travailler en réseaux sans pour autant compromettre les confidentialités

    Trois : Utiliser des THINK TANK dynamiques et A JOUR des dernières technologies ou idées