En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de notre site.
FERMER

Jean Gaubert, Médiateur de l’énergie évoque les relations entre les Français et les entreprises du secteur de l’énergie

Par le |

Le mercredi 27 septembre 2017, pour le premier Atelier-Débat de la rentrée, Equilibre des Energies et son Président d’honneur, Monsieur Jean Bergougnoux accueillaient Monsieur Jean Gaubert, Médiateur national de l’énergie et ancien Député des Côtes-d’Armor, pour évoquer les relations entre les Français et les entreprises du secteur de l’énergie.

(De gauche à droite) : Gilles Rogers-Boutbien, Jean Gaubert, Jean Bergougnoux

Dans son propos introductif, Jean Gaubert a rappelé la raison d’être du Médiateur national de l’énergie, qui bien qu’étant assez peu connue du grand public, se révèle d’une grande importance dans la conciliation entre les particuliers et les entreprises.

Ainsi, cette autorité publique indépendante, créée en 2006 à la suite de l’ouverture du marché de l’énergie aux particuliers, a deux objectifs :

  • participer au règlement des litiges ;
  • informer le consommateur sur ses droits et sur les pratiques des opérateurs, principalement via le site internet de l’organisme, qui totalisait 2 millions de vues l’année dernière.

Quel est l’état des relations entre les Français et les entreprises du secteur de l’énergie ?

Jean Gaubert s’est ensuite prêté au traditionnel jeu des questions-réponses avec les participants, la première question portait naturellement sur le nombre de plaintes reçues chaque année par le médiateur. Environ 10 000 à 15 000 dossiers sont annuellement traités par ses services. Chiffre qui, dans l’absolu, peut paraître élevé mais qui dans les faits, est assez faible par rapport au nombre total de personnes ayant un abonnement énergétique. Par ailleurs, le Médiateur a précisé que ces chiffres sont inversement proportionnels à la taille des fournisseurs d’énergie. Ainsi les nouveaux venus sur le marché ont souvent besoin d’un temps d’adaptation pour se mettre en conformité avec la législation française et les attentes des clients.

Lire aussi : Les Français et la transition énergétique : je t’aime moi non plus ?

L’actualité en questions

Jean Gaubert

Cet Atelier-Débat fut l’occasion pour l’ancien Député des Côtes-d’Armor de prendre position sur plusieurs sujets d’actualité. Pour Jean Gaubert, le compteur Linky, peut se révéler utile dans la gestion de la consommation d’énergie, même si des progrès doivent encore être effectués par Enedis pour que le compteur communiquant ne soit pas perçu comme un « moyen d’espionnage », mais plutôt comme un outil « d’aide aux consommateurs ». Il a également affirmé son désaccord au raccordement gratuit au réseau pour les particuliers qui pratiquent l’autoconsommation, considérant que l’entretien du réseau est un service et donc qu’il est injuste que des personnes pouvant en bénéficier – même à la marge -, ne participent pas à son financement. Sur la question des bornes de recharge pour les véhicules électriques, le Médiateur a recommandé une unification du paiement direct aux bornes via la carte de crédit pour que l’on en finisse avec ce système « aberrant » de cartes locales qui dessert totalement le consommateur.

Enfin, Jean Gaubert a souhaité voir les compétences du Médiateur de l’énergie être élargies aux énergies renouvelables, afin de pouvoir lutter contre des artisans indélicats qui jouent sur l’aubaine que représente l’énergie propre, comme dans la filière photovoltaïque.

Lire aussi : La montée en puissance du véhicule électrique

Conclusion des échanges

Après plus d’une heure de riches échanges, Jean Bergougnoux a conclu l’Atelier-Débat en insistant sur la difficulté de la fonction de Jean Gaubert dans un marché de l’énergie en pleine mutation où les fournisseurs et les moyens de production se multiplient. Puis, le Président est revenu sur l’attachement de notre association à la péréquation tarifaire1 permettant à tous les Français de bénéficier d’une énergie de qualité, sujet sur lequel le médiateur partage les mêmes convictions.

1 Procurer aux usagers-clients les mêmes conditions financières d’accès à un service dont le coût est à l’origine hétérogène d’un territoire à l’autre (source : http://www.courrierdesmaires.fr/1040/quest-ce-que-la-perequation-definition-et-enjeux-financiers/ )

PARTAGER CET ARTICLE

0 commentaire

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires