LOGO équilibre des énergies

Pour visualiser l'animation télécharger flash ici

Réagir Facebook Twitter Email

Quand un quartier d’affaires devient un éco-quartier intelligent, les exemples innovants  finissent par porter leurs fruits pour un équilibre des énergies. Voici un petit inventaire…

La ville d’Issy passe en phase opérationnelle après six mois de test afin de transformer son quartier d’affaires Seine Ouest grâce à IssyGrid® qui associe un ensemble d’acteurs de l’immobilier (Bouygues) de l’Industrie (Alstom, Bouygues Telecom, ERDF, ETDE, Microsoft, Schneider Electric, Steria, Total, EDF ) et des Technologies par le biais de start-up de l’énergie et du numérique.

Ce système de pilotage va permettre d’assurer les besoins de 10 000 collaborateurs et 4500 habitants en minimisant l’empreinte carbone et en maîtrisant la facture énergétique du quartier, notamment en gérant la production d’énergies renouvelables, la consommation et le stockage.

Montée en compétences sur les EnR d’un syndicat d’énergie

Le Syndicat intercommunal d’énergie d’Indre-et-Loire (Sieil)  représenté par une nouvelle société anonyme d’économie mixte locale (SAEML)  investit sur les projets suivants : une centrale solaire de 16MW (soit la consommation de 15 000 habitants) construite dans un champ de 50 ha, d’ici fin 2013, en équipant les toits de 80 établissements scolaires en panneaux photovoltaïques. Le potentiel hydroélectrique pourrait aussi couvrir jusqu’à 6% des besoins de la population.

 

L’Université de Saint-Quentin-en-Yvelines signe le premier contrat de performance énergétique

Visant une réduction de 33% de la consommation d’énergie pour le chauffage et de 20% (soit 1 050 tonnes) des émissions de CO2, cet engagement signé pour 25 ans avec Cofely (GDF Suez) permettra d’améliorer d’ici novembre 2012 la performance énergétique du patrimoine immobilier (isolation, réhabilitation et remise aux normes) et de favoriser le recours aux EnR, tout en mettant en place un système de pilotage intelligent de l’énergie pour optimiser la maintenance. Les économies engendrées financeront une partie du projet qui représente néanmoins un investissement de 11 M€ pour le confort de 19 000 étudiants.

L’Université de Saint-Quentin-en-Yveline (UVSQ) a su faire évoluer son association « Fondaterra » en fondation partenariale (regroupant notamment EDF, GDF Suez et Vinci Construction).Visant le développement durable des territoires, la fondation représente un véritable laboratoire d’expérimentation et d’innovation à l’échelle européenne. Elle vient d’ailleurs de signer la convention tripartite « Partenariat pour le développement durable des établissements d’enseignement supérieur », avec la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) et la Conférence des Présidents d’Université (CPU) afin d’encadrer des actions communes.

 

Et vous, quels sont les projets innovants près de chez vous ?

Laisser un commentaire

* champs obligatoires

Newsletter
novembre 2014